Recherche

Phénomène universel et intemporel, le terrorisme recouvre des réalités diverses selon ceux qui le mènent et leurs objectifs. 

En 2004, un groupe de personnalités de haut niveau et le secrétaire général de l'ONU ont proposé de définir le terrorisme comme « toute action […] qui a pour intention de causer la mort ou de graves blessures corporelles à des civils ou à des non-combattants, lorsque le but d'un tel acte est, de par sa nature ou son contexte, d'intimider une population, ou de forcer un gouvernement ou une organisation internationale à prendre une quelconque mesure ou à s'en abstenir ».

Le terrorisme, expression d’une crise

Le terrorisme est le symptôme d’une crise qui recouvre des réalités diverses. Le terrorisme peut être étatique, séparatiste ou révolutionnaire lorsqu’il est mené par des groupes radicaux souhaitant changer une situation politique et institutionnelle. Il n’est pas une finalité mais un mode d’action généralement utilisé lorsqu’aucune solution politique, diplomatique ou militaire n’a été trouvée. Il est l’arme du faible contre le fort.

L’Occident, cible du terrorisme djihadiste

Actuellement, les pays occidentaux sont menacés par un terrorisme inspiré d’un courant fondamentaliste et intégriste de l’islam. Ce terrorisme est incarné par deux organisations, Al-Qaida et daech, dont l’objectif est d’imposer une idéologie totalitaire par des moyens violents. De façon inédite, daech se caractérise par l’occupation d’un territoire dont il utilise les ressources pour asseoir une menace élevée et durable sur le monde.

Lire « Pourquoi la France est-elle la cible des djihadistes ? »

Pour aller plus loin

La menace terroriste en France

La France est une cible spécifique du terrorisme djihadiste. Celui-ci est exporté en France à la fois par des groupes étrangers entrés sur le territoire et des individus vivant déjà dans le pays. L’une des principales menaces émane de jeunes français acquis à l’idéologie totalitaire de daech et ayant rejoint ses rangs en Syrie et en Irak. Des craintes sont également émises autour des personnes fragiles et isolées, convaincues par la propagande djihadiste massivement diffusée sur internet. 

Lire « Qui sont les radicalisés identitaires ? »

 

Des moyens de lutte en constante adaptation

La spécificité de la menace terroriste actuelle nécessite une réponse globale alliant prévention et répression, dans le respect des libertés publiques. L’action répressive, dirigée vers les personnes impliquées dans des projets terroristes, a déjà permis de déjouer un nombre significatif d’actions violentes en préparation et de sanctionner les personnes responsables. Le dispositif préventif, lui, s’inscrit dans une démarche d’anticipation de la menace : protection de la population, prévention de la radicalisation violente, lutte contre les réseaux djihadistes, etc.  

Partager l'article

à lire aussi