Recherche

Pourquoi certaines jeunes filles sont-elles sensibles aux discours extrémistes ? Témoignages d’anciennes djihadistes, passées du mythe du prince charmant à la réalité des groupes terroristes.

 /></p>
</body></html>

#Mythe : Idéalisation de « l’époux idéal »

 

  • « Je pensais pouvoir trouver un mari qui me soit fidèle. »  - Laura – revenue de daech

#Réalité : Victimes de violences

  • « Celles qui refusent un mariage auquel elles sont forcées, finissent maltraitées, frappées, violées. » - Sophie – revenue de daech
  • « Les jeunes sont forcées de se marier, souvent avec des membres de daech. Certaines se suicident. » Noura, militante syrienne
  •  «Je n’arrive pas à dormir la nuit parce que je pense à la manière dont ils me violaient » - Jalila, 12 ans, ancienne captive de daech
  •   « Là-bas nous ne sommes que des ventres, des marchandises stockées, des esclaves » - Laura – revenue de daech

#Mythe : Pallier l’angoisse de la vie par l’héroïsation de leur époux 

  • « On nous avait décrit ces hommes comme des héros, ils ont abandonné leur vie pour le peuple syrien. Je pensais vraiment qu’ils voulaient sauver ce peuple » - Laura, revenue de daech - Laura – revenue de daech

#Réalité : Assassinats de civils

  • « Vous [daech] n’êtes pas l’islam mais vous nous tuez en son nom. » Waël – réfugié syrien
  • « Daech prétend représenter l’islam […] Ils nuisent à l’islam […] Ils tuent des gens, les massacrent, coupent leurs mains. Ceci est du terrorisme. » Waël – réfugié syrien

 

 #Mythe : Vision humanitaire : aider le peuple syrien

  • « Le recruteur m'a vendu du rêve, le rêve de pouvoir aider le peuple syrien, d'être infirmière, d'être utile. " - Laura – revenue de daech

#Réalité : Solitude / Enfermement

  • « Et là-bas, je restais enfermée comme un animal, je me suis dit que ce n'était pas normal » - Laura – revenue de daech
  • « J’ai vite compris que la place des femmes était entre quatre murs » - Laura – revenue de daech

Aucune idée apportée au peuple syrien

  • « Apporter son aide aux Syriens est en réalité impossible. C'est un gros mensonge. Parce qu’arrivée là-bas, la cause n’est pas celle pour laquelle on est partie » - Sophie – revenue de daech

 #Mythe : Quête identitaire/affirmation de soi

  • « Toutes ces blessures que j’avais, ils m’ont dit qu’en allant là-bas, je ne les aurais plus. »  - Laura – revenue de daech

#Réalité : Manipulation

  • « Un recruteur m'a embrigadée et manipulée (…) C'est un processus de manipulation. On m'a isolée, retirée de ma famille et de mes amis » - Laura – revenue de daech

Laura PASSONI et Catherine LORSIGNOL, « Au cœur de Daesh avec mon fils », éditions La Boîte de Pandore, 2016
Jalila, Human Rights Watch, Avril 2015
Waël, réfugié syrien, Interview STOP DJIHADISME, 2016
Sophie KASIKI, “Dans la nuit de Daech : confession d’une repentie”, éditions Robert Laffont, 2016

Partager l'article